Judoclic et Le Guide du Judo Jujitsu   

 LES KATAS

 

Les katas illustrés

    

 

Nageno kata Katameno-kata  Kimeno-kata  Juno-kata  
 
Gonosenno-kata  Goshin-jitsu 
Koshiki-no-kata    Itsutsuno-kata

 

Ce sont des  exercices techniques conventionnels que l'on retrouve dans la plupart des arts martiaux orientaux. Ces formes d'entraînement constituent les bases fondamentales du judo traditionnel. Il s'agit d'exercices codifiés présentant les principales techniques du judo dans un cadre prédéterminé selon des formes préétablies et suivant un cérémonial précis.

Les katas présentent aussi l'esprit de la discipline et mettent en valeur des qualités de base du judoka.

Il existe huit katas en judo. Chaque kata illustre différents aspects et principes de notre discipline et garantissent la transmission du judo dans sa tradition et son intégrité.

 

Le Nage-no kata.

 

Il présente les principales formes de projection. Il est divisé en cinq séries correspondant à 5 familles de techniques.

L'ensemble des techniques sont effectuées à droite et à gauche et réalisées selon un déplacement préétabli  . Il s'agit ici de mettre en valeur des principes essentiels propres aux techniques de projection : le déséquilibre, le placement et la chute.

1/ Mouvements de bras (Te-waza) : 2/ Mouvements de hanches (Koshi-waza) : 3/ Mouvements de jambes (Ashi-waza) : 4/ Sacrifices sur le dos (Ma-sutemi-waza) : 5/ Sacrifices sur le côté (Yoko-sutemi-waza) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Katame-no-kata .

 

Il présente les principaux aspects du judo au  sol. Il comporte quinze techniques réparties en trois séries. La première série concerne les  immobilisations, la seconde série  les techniques de strangulation et la troisième série présente les luxations. Toutes les techniques sont présentées dans leur forme de base, puis à partir des réactions programmées du partenaire, dans leurs adaptations possibles.


1/ osaekomi-waza (techniques d'immobilisation) :
2/ shime-waza (techniques d'étranglement) : 3/ kwansetsu-waza (tecniques de luxations) :

 

 

Le Kime-no-kata.

 

Ce kata est composé de deux séries. La première série comporte huit techniques au  sol . La seconde série présente douze techniques debout. Ce kata met en valeur l'esprit de décision mis en avant   par la partie du judo dans sa composante martiale originelle. Les techniques de self défense sont tantôt appliquées contre un adversaire à mains nues puis armé d'un couteau, et enfin attaquant avec un sabre.



1/ idori (assis) :

..... Contre une attaque non-armé
..... Contre une attaque armé 2/ tachi-aï (debout) :

..... Contre une attaque non-armé
..... Contre une attaque armé

 

 

Le Juno-kata.

 

Il est considéré comme étant le kata que de la souplesse. Il doit être effectué un rythme lent et ne comporte aucune projection. Composé de trois séries de cinq techniques il relate des principes de défense terminés six par des contrôles du partenaire en élongation.

 

 

Le Go-no-sen-no-kata.

 

Il présente en deux séries de 6 techniques les principaux contres  directs du judo . La première série porte sur des mouvements de jambes. La seconde série concerne des mouvements de hanche.

Le Goshin jitsu.

 

 Il présente différentes techniques de défense personnelle face à des attaques rapprochées de poings, de  pieds, de couteau, de bâton ou de revolver. Il traite aussi des différentes des agressions possibles sur saisie.

Il comporte au total 21 techniques. C'est le kata les plus récent puisque créé en 1956.

 

 

Le Koshiki-no-kata.

 

Ce kata présente les formes antiques de self défense. Il se compose de deux séries comportant respectivement 14 et 16 techniques. La première série est effectuée lentement puisque les combattants sont présumés porter une armure. La deuxième série s'enchaîne rapidement sans aucun temps d'arrêt.

 

 

L'Itsutsu-no-kata.

 

C'est le plus court de tous les katas puisqu'il ne comporte que cinq techniques. Il présente ainsi que les cinq principes du judo :

-- mobilisation de l'énergie.

-- une résistance.

-- force centripète.

-- alternance.

-- vide.

Seuls les sept premiers katas sont actuellement pratiqués en France au sein de la fédération française du judo. Le nage-no-kata reste le kata de base. La réalisation de ses trois premières séries est indispensable à l'obtention du grade de ceinture noire le premier dan compétition.

Pour obtenir le second Dan et faudra réaliser ce même Kata mais en entier c'est-à-dire l'ensemble de ses cinq séries. 

Pour le troisième dan il faut actuellement présenter   le Katame no-kata ainsi que le goshin jitsu no-kata.

Au programme du quatrième dan compétition figure le Kime-no-kata ainsi que le Go-no-sen-no-kata.

Pour les cinquième sixième dan des candidats devront présentées au choix et suivant les formules plusieurs katas parmi ceux présentés ci-dessus. 

Précédent     Index